• Oh, my darling Clementine… •

Bonjour bonjour !

Il fallait bien que je décide de quoi j’allais pouvoir parler dans ce tout premier article, le choix fut difficile, mais finalement voilà : on ne se connaît pas encore, alors pourquoi ne pas te présenter un de mes films préférés, pour faire connaissance ? Le film que je voudrais que tout le monde connaisse tellement je le trouve beau, j’ai nommé…


ETERNAL SUNSHINE OF THE SPOTLESS MIND

eternal

Synopsis by AlloCiné :

« Joel et Clementine ne voient plus que les mauvais côtés de leur tumultueuse histoire d’amour, au point que celle-ci fait effacer de sa mémoire toute trace de cette relation. Effondré, Joel contacte l’inventeur du procédé Lacuna, le Dr. Mierzwiak, pour qu’il extirpe également de sa mémoire tout ce qui le rattachait à Clementine. Deux techniciens, Stan et Patrick, s’installent à son domicile et se mettent à l’oeuvre, en présence de la secrétaire, Mary. Les souvenirs commencent à défiler dans la tête de Joel, des plus récents aux plus anciens, et s’envolent un à un, à jamais.
Mais en remontant le fil du temps, Joel redécouvre ce qu’il aimait depuis toujours en Clementine – l’inaltérable magie d’un amour dont rien au monde ne devrait le priver. Luttant de toutes ses forces pour préserver ce trésor, il engage alors une bataille de la dernière chance contre Lacuna… »


Ce film, c’est d’abord l’occasion de voir des acteurs confirmés dans un registre qui n’est pas connu pour être le leur : Jim Carrey campe un Joel introverti, très calme et posé, tandis que Kate Winslet se montre exubérante dans le rôle de Clementine, avec des réactions disproportionnées et imprévisibles. Rien que pour leur performance, ça vaut le détour ! Sache que tu pourras également y trouver un Hobbit qui s’est perdu là entre deux aventures, ainsi qu’une Kirsten Dunst dans un second rôle pas piqué des vers !

Pour évoquer le film en lui-même, je le trouve très beau et poétique, tant pour son histoire qu’esthétiquement ; de nombreuses scènes pour lesquelles tu te demandes ce que Michel Gondry avait bien pu consommer avant de les imaginer, mais tellement bien réalisées et interprétées que tu finis juste par te dire « wouah ». Des répliques marquantes également, avec en tête de liste : « Ok. ». Oui oui, tu verras, c’est vrai. Côté bande originale, de bien belles choses également, de quoi enchanter tes écoutilles en même temps que tes mirettes !

Eternal, c’est un de ces films qui plaît beaucoup ou pas du tout. Il joue énormément sur la temporalité de l’action, on ne sait jamais vraiment à quel moment se déroule l’histoire, de sorte que la première fois on se retrouve perdu, et ça peut déstabiliser. On rit, on pleure un peu aussi, et la fin est à mon sens très réussie et émouvante, mais peut sans doute énerver et décevoir. Mais je ne t’en dis pas plus, je te laisse le soin de découvrir tout ça par toi-même !

D’un point de vue personnel, Eternal est un peu comme un doudou. J’adore le revoir, je ne m’en lasse jamais ; même s’il a un titre à coucher dehors, je l’aime d’amour ! Il n’est pas mièvre pour un sou malgré son thème, et pourtant c’est l’un des seuls à savoir me faire verser quelques larmes tout en ayant un sourire béat. Belle performance.


Et toi, c’est quoi ton film préféré ?

La bise !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s